28 septembre 2009

Wattstock 2009 - face B, c'était énorme

Rappelez-vous : suite aux multiples rebondissements avec leur boite de prod et autres coups foireux, Wattstock 2009, on n'y croyait pas. Délocalisation aux States, révélations sur Vanderhoff prod qui nous sortait du chapeau remix et compils de plus en plus horribles, Super5 qui restaient muets comme des câpres. Ça daubait.
Et puis nous avons reçu le mail de Super5 : une photo de leur destrier avec, au dos, un "Wattstock is fine" qui réaccordait les guitares bien comme il faut. Il n'en fallait pas plus pour faire de nous des engins de siège, prêts à tout pour Wattstock !

# Jour J-2 : la boite mail du « Rock avant tout » reçoit par la puissance divine une vidéo mystère d'interview des Hydroponiks parlant du groupe de Légende. La preuve de l'existence du docu sur Wattstock 2007 ?

# Jour J-1 : la folie. Les médias sont en furie à propos du Wattstock au Texas, le JT de TF1 est présenté en direct d'Austin où les files d'attente atteignent déjà 16 kms. Pendant ce temps, les fans jubilent de leur petit secret. ^^

# Wour W : the W-Way !
17h00 : plus qu'une demie heure avant le coup de feu. Comme chaque année, de nouvelles baskets viennent fouler le sol divin choisi par Super5. Et il y a évidement les habitués, ceux qui n'ont manqué aucun rendez-vous avec la Légende. Tous ont les yeux brillants, certains des pancartes à la main, d'autres sont maquillés de haut en bas aux couleurs de l'étoile à 5 cordes. On échange ses expériences, son vécu avec les Rockstars : « il m'a fait un clin d'œil » raconte Anaelle, « il m'a touché la main » poursuit Marie, « ils m'ont pété l'pot » avoue fébrilement M. McManus, se rappelant l'explosion de ses géraniums l'an dernier à Thuir-la-Rock.
Le temps est suspendu. Une heure semble être une année. À vue de nez, on doit être le 25 avril. La cocotte minute est à bloc. Certains ne tiennent plus et sautent désespérément dans la piscine pour baisser la température. Super5 va bientôt lever le voile sur « Galette », le projet secret en incubation depuis plus d'un an. Heureusement, un trou où passer la tête soulage notre attente (1).
18h00 : le démarrage était annoncé à 17h30 mais comme tout bon groupe de Rock, Super5 sait se faire attendre. En coulisses, les deux puros du staff-technique nous annoncent du lourd.
18h30 : Thor vient-il de frapper sur le tom basse ? Non, c'est le V1 de la Super5 1989 qui hurle. Les portes s'ouvrent sur ce monolithe à la mécanique parfaite, orné des six lettres de Légende : S-U-P-E-R-5 ! Les Rockstars s'en extraient, brandissant le drapeau de Wattstock, celui du nouveau monde, celui de la Liberté.

(la suite ici)

(1) Véridique.

1 commentaire:

Les fans a dit…

On est complètement barrééééééés !!!!