9 septembre 2010

Wattstock 2010 en direct de la Lune

Wattstock 2010 se situa cette année bien au-delà de la stratosphère puisque ce fut... sur la Lune !

Nous étions nombreux hier soir à observer le ciel avec nos télescopes pour suivre l'évènement. Difficile de voir quelque chose, avouons-le, à l'exception bien sûr du final qui a fait apparaitre le chiffre « 5 » à la surface de l'astre. Franchement, quand ça a pété, on y voyait comme en plein jour. Ça m'a permis de retrouver mes clefs.
Malgré les quelques 380 000 kms de distance, nos cœurs ont vibré au rythme de Super5. Des gardes-côtes ont même rapporté que le pouvoir d'attraction de la Lune lors du concert avait engendré des marées d'une hauteur rarement observée.

Après ce nouveau pas dans l'histoire du Rock, une seule question occupe maintenant nos esprits : que nous réserve le groupe de légende pour l'édition 2011 ?

7 septembre 2010

"Wattstock 2007 - le docu" sur Le Rock avant tout !

Diffusé en avant-première lors de Barbeuk-Stock, prévu le mois prochain sur les écrans du monde entier, voilà enfin le docu sur Wattstock 2007. Super5 nous fait l'honneur suprême de l'héberger sur Le Rock avant tout. Régalez-vous (et ne manquez pas de lire notre analyse détaillée juste après) :


Télécharger (xvid/mp3 - .avi - 276Mo)


Télécharger (xvid/mp3 - .avi - 229Mo)


Que du bonheur, hein ? Et mamma quesqui sont bô !!
En bonus, quelques petites anecdotes dénichées à droite et à gauche :

1. le quizz auquel doivent répondre les fans au début du documentaire est — on en est quasi sûrs — une référence à la légendaire partie de Trivial Pursuit qui avait réuni Patti Smith, Jonnhy Cash, Roger Sanchez et Super5 en 1989 ;

2. c'est la dernière apparition publique du batteur des Hydroponiks avec sa crinière de flammes avant qu'il n'opte pour son nouveau look « Brandon from 90 210 » ;

3. le maire de L'Union de l'époque, Régis Moulinet, a depuis lors été condamné à 37 ans de travaux d'intérêt général pour avoir imposé à ses collaborateurs une partie de colin-maillard naturiste après chaque conseil municipal ;

4. suite aux propos « injurieux » de McMañuel, le groupe Daft Punk a déposé une plainte qui fut cependant rejetée après 4 minutes, le juge ayant déclaré : « ne mentez pas, je suis sûr de vous avoir déjà vu habillé en robot ! »

5. le clip improvisé par Super5 et son staff durant la préparation du festival a remporté l'Oscar du meilleur film étranger en 2008 ;

6. la chanson des Skatovarius « C'est la vie » a été censurée dans 17 pays pour atteinte à la morale et à l'ordre public, ce qui n'a pas empêché qu'elle soit téléchargée plus 16 millions de fois sur le site du groupe (hébergé clandestinement au Vatican) ;

7. le gérant du sex-shop dans lequel Super5 sont interviewés a récemment expliqué que le godemiché introduit dans l'oreille du guitariste avait été ramené par un client insatisfait quelques heures avant le tournage.

Si vous aussi connaissez quelques détails croustillants sur le docu, n'hésitez pas à les laisser en commentaire.

(vidéos : tous droits réservés)

2 septembre 2010

Barbeuk-Stock : le docu Wattstock 2007 enfin révélé

Il y a une dizaine de jours, lors du bien nommé « Barbeuk-Stock », Super5 nous ont ouvert les portes de leur intimité. En effet, les super-stars nous avaient invités à venir découvrir leur troisième spécialité : les saucisses au Barbeuk ! (1) Tout ça avec 300 de leurs potes les plus proches, directement dans leur « appart' torride ».
C'est ainsi que nous vous invitons à notre tour à suivre ce compte-rendu du Barbeuk-Stock.

Quand ils sont de passage en France, Super5 vivent dans un loft absolument honteux : 300m² au sommet de la ville, piscine à vagues, terrain de jokari, garages à ascenseur... Une partie de l'appartement est réservée au « musée », lieu qui réunit les artefacts ayant croisé la vie du groupe de légende et les différentes éditions du festival Wattstock. L'occasion de nous souvenir que le jeu Super5 sur SuperNES était une belle erreur vidéo-ludique (j'y avais malgré tout consacré quatre mois de ma vie pour entendre, à la fin, les voix digitalisées de Super5 dire « Le Rock avant tout » ; mais très honnêtement, j'ai longtemps cru qu'ils disaient « le requin vend tout »).

Le temps de prendre nos marques et de fouiller partout, le gros des invités était arrivé. Nous nous sommes alors réunis dans la salle de projection privée, où nos stars nous ont présenté en avant-première top private collector exclu la perle cinématographique tant attendue : « Wattstock 2007 - le docu ».
Autant vous dire que ça tabasse sec. Rien qu'au niveau du casting, pas moins que les Hydroponiks, Super Jony, Brutal Deluxe, McMañuel, Sandrine, Antony Morrane... et Super5 évidemment ! Du beau monde pour revenir en détails sur l'un des plus gros festivals de l'histoire du Rock.

Nous aurons très bientôt l'occasion de vous livrer notre analyse détaillée du documentaire puisque, en fin de soirée, Super5 nous ont glissé à l'oreille cette petite phrase magique : « Au fait, ça vous dit de le diffuser sur votre site ? » Aaaaaahhh !!!! (2)
Soyons patients, ça arrive dans quelques jours sur Le Rock avant tout.

A la fin du film, tout le monde était dans un état de transe proche de l'apoplexie. La source de bière qui jaillit naturellement dans la cuisine de Super5 nous a heureusement permis de reprendre nos esprits. Et lorsque les 130 kg de saucisses marinées sont arrivées, nous avons eu confirmation que Super5 avaient mis les petits plats dans les grands.
Cerise sur le gâteau (ou plutôt « glaçage » sur le gâteau, ohohohoh) : des cupcakes-Super5 de toutes les couleurs – du moins, l'éventail chromatique essentiel – confectionnés amoureusement par des membres du fan-club. Yummi !
Nous étions vraiment comme à la maison avec Super5. Tout juste s'ils ne nous ont pas bordés et lu une histoire avant de partir.

Le groupe est passé à la vitesse supérieure en troisième partie de soirée. Amplis surchauffés, volume à 11, guitares en main, ils ont lancé un bœuf survolté. La plupart des stars du docu présentes à la teuf en ont d'ailleurs profité pour taper quelques impros avec le groupe (dont le batteur des Hydroponiks qui a une fois de plus légitimé son titre de « Tam-bourineur » de l'année 2010). Sans oublier certains fans élus des Dieux qui, quoiqu'un peu intimidés par leurs idoles, ont eu eux-aussi leur heure de gloire. Il faisait déjà chaud, c'est devenu bouillant.

Vous l'avez compris, Barbeuk-Stock fut un moment rare, largement de quoi nous faire oublier qu'on ne pourra suivre Super5 qu'au travers de nos télescopes durant l'édition 2010 de Wattstock sur la Lune.

Pour avoir vécu la soirée de l'intérieur (mhh...), on peut vous dire que le groupe est au meilleur de sa forme. A n'en pas douter, nos p'tits potes les aliens vont bien se régaler, les veinards.

(1) A ce propos, quand en saurons-nous plus sur leur mystérieuse deuxième spécialité : « la théorie des lianes », rencontre improbable mais brillante entre Tarzan et la théorie des cordes ?
(2) Après ça, j'ai dû prendre un bain froid en urgence pour éviter le claquage musculaire.