18 mai 2011

Vanderhoff : the show (business) must go on

Alors que nous sommes toujours dans l’incompréhension totale quant à la séparation de Super5, Vanderhoff (le producteur du groupe) a tenu hier soir une conférence de presse finalement peu surprenante. En voici un extrait :
En tant que producteur exclusif de Super5, Vanderhoff Production® est attristé d’apprendre la séparation du groupe. VP® respecte cette décision mais partage également la tristesse de tous les fans. Aussi, dans les semaines à venir, VP® prévoit la sortie de plusieurs inédits de Super5 ainsi que la sortie de deux intégrales fraichement remasterisées, l'une en Dolby 9.1, l'autre en 8 bit.

Avec cette attitude proactive, VP® tient à rassurer l’ensemble de ses partenaires commerciaux et ses investisseurs sur l’avenir de la société. VP® dispose encore de beaucoup d’enregistrements de Super5 permettant d’assurer sa pérennité financière durant les prochaines années.
Sans donner aucune information sur les musiciens, l'attaché de presse s'est ensuite contenté de faire l'agenda des compils et autres best of prévus, le summum étant sans doute le flamboyant « Super5 - Le meilleur du pire »...

Il a pour finir adressé cette phrase aux nombreux fans présents dans la salle, sur un ton très direct : « Nous ne vous laisserons pas tomber, NOUS ! ».
Sans doute une tentative pour maintenir à flot les ventes d'albums de Super5 quand on sait que Vanderhoff réalise 95% de ses bénéfices grâce aux « royal-tits » du groupe de légende (précision utile : l’action Vanderhoff Production a perdu 22 points depuis l’annonce de la scission du groupe dimanche midi). Leur tactique semble clair : nous refaire le coup des remixs pourris comme en 2009 (cf. et ).

Quant aux raisons du split de Super5, aucune info officielle. Lors de son départ, l'attaché de presse a tout de même répondu à la volée à cette ultime question :
« — Mais que s'est-il passé lors de la réunion du 13 mai ?!
— Demandez donc au bassiste de Super5 : lorsqu'on prend un coup de sang, on doit en assumer les conséquences ! »
Voici donc une nouvelle piste : une énième engueulade entre Super5 et Vanderhoff aurait pu mettre un terme à la carrière du plus grand groupe de Rock de l'histoire.

Ça donne envie de péter un truc, non ?

Aucun commentaire: