29 mai 2011

Des briques pour le Rock

La planète est encore sous le choc après l'annonce de la séparation de Super5 il y a quinze jours. Ici et là, des fans commencent pourtant à relever la tête et se mobilisent pour manifester leur amour au groupe de légende.

La dernière initiative en date nous vient des 500 plus grands réalisateurs de brickfilms. Le projet : adapter au mot prêt le désormais classique « Super5 : le roman d'une vie, une vie de folie » (1300 pages tout de même...) (1).

La société Lego, qui s'est déclarée très émue par le split du groupe, a créé pour l'occasion deux figurines très très spéciales : le guitariste et le bassiste de Super5 !



« Nous mettons une brique à l'édifice pour la reformation du groupe » a déclaré le PDG de Lego.
Avec cette sortie, la société danoise en profite pour lancer une nouvelle série de figurines intitulée « Demi-Dieux », dans laquelle on pourra trouver, entre autres : Socrate, Matt Groening, Чингис Хаан, Machiavel, Richard Stallman, ou encore Damien Gely. Rien de moins.

(1) Sortie prévue en 2037.

18 mai 2011

Vanderhoff : the show (business) must go on

Alors que nous sommes toujours dans l’incompréhension totale quant à la séparation de Super5, Vanderhoff (le producteur du groupe) a tenu hier soir une conférence de presse finalement peu surprenante. En voici un extrait :
En tant que producteur exclusif de Super5, Vanderhoff Production® est attristé d’apprendre la séparation du groupe. VP® respecte cette décision mais partage également la tristesse de tous les fans. Aussi, dans les semaines à venir, VP® prévoit la sortie de plusieurs inédits de Super5 ainsi que la sortie de deux intégrales fraichement remasterisées, l'une en Dolby 9.1, l'autre en 8 bit.

Avec cette attitude proactive, VP® tient à rassurer l’ensemble de ses partenaires commerciaux et ses investisseurs sur l’avenir de la société. VP® dispose encore de beaucoup d’enregistrements de Super5 permettant d’assurer sa pérennité financière durant les prochaines années.
Sans donner aucune information sur les musiciens, l'attaché de presse s'est ensuite contenté de faire l'agenda des compils et autres best of prévus, le summum étant sans doute le flamboyant « Super5 - Le meilleur du pire »...

Il a pour finir adressé cette phrase aux nombreux fans présents dans la salle, sur un ton très direct : « Nous ne vous laisserons pas tomber, NOUS ! ».
Sans doute une tentative pour maintenir à flot les ventes d'albums de Super5 quand on sait que Vanderhoff réalise 95% de ses bénéfices grâce aux « royal-tits » du groupe de légende (précision utile : l’action Vanderhoff Production a perdu 22 points depuis l’annonce de la scission du groupe dimanche midi). Leur tactique semble clair : nous refaire le coup des remixs pourris comme en 2009 (cf. et ).

Quant aux raisons du split de Super5, aucune info officielle. Lors de son départ, l'attaché de presse a tout de même répondu à la volée à cette ultime question :
« — Mais que s'est-il passé lors de la réunion du 13 mai ?!
— Demandez donc au bassiste de Super5 : lorsqu'on prend un coup de sang, on doit en assumer les conséquences ! »
Voici donc une nouvelle piste : une énième engueulade entre Super5 et Vanderhoff aurait pu mettre un terme à la carrière du plus grand groupe de Rock de l'histoire.

Ça donne envie de péter un truc, non ?

16 mai 2011

Gueule de bois

Pour nous tous, le réveil a été dur aujourd'hui. Non pas parce qu'un directeur du FMI est suspecté d'avoir paluché une femme de chambre, non. Tout simplement parce que le plus grand groupe de Rock de tous les temps a annoncé sa scission. Rien que ça.

Depuis hier, les réactions se multiplient : le concert de Pearl Jam initialement organisé ce soir pour l'Unicef est finalement dédié à Super5 ; Marylin Manson s'est arraché son tatouage « Wattstock my dick » avec un couteau de cuisine ; Lemmy a quant à lui balancé sur Twitter « Does Rock'n'roll exist any longer? ».

Dans la presse, on trouve de tout : « Rien ne va plus chez les Super5 », « L'étendard du Rock en berne » ou encore « C'est pas trop tôt ! ». TopBuzz nous sert une vieille interview tronquée du guitariste : « Super5, l'interview coup de genou ». Poti-Pota titre « Super5 : leur enfant caché a tout gâché ». On a même lu dans TV-H-YÉ : « Les prédictions de notre voyante : "cette annonce a bouleversé les astres. Verseau et Capricorne ont disparu. Les natifs de février et décembre seront désormais nommés 'Guitare du Super5' et 'Basse du Super5'. Attendons-nous donc à une nouvelle version des Chevaliers du Zodiac." »

Ultime coup de poignard dans Bibabeloula : « Les Rolling Stones jubilent et annoncent leur nouvel album "Dansons sur leur tombe" ».

Ce qui fait le plus mal dans tout ça est sans doute l'absence d'explication : pourquoi cette séparation, bordel ?!?!!
Une dispute entre les membres du groupe ? Tout semblait pourtant aller pour le mieux lors de leur dernière grande apparition publique à Barbeuk-Stock. Il y a moins de dix jours, Super5 auraient même bœufé avec une partie des Hydroponiks lors d'une soirée privée (c'est en tout cas ce que rapportent certains fans).
Une crise artistique ? Impossible à envisager à l'écoute du dernier album.
Une envie de prendre du recul par rapport aux médias ? Trop de pression ? Ce n'est pourtant pas le problème de Super5 qui ont toujours joliment envoyé chier la presse people (qui le leur rend bien).

Bref, beaucoup de spéculations, mais à chaque fois peu fondées...
Il faut avouer que nous avons encore du mal à recentrer nos esprits pour tirer tout ça au clair. Peut-être que le communiqué de presse de Vanderhoff prévu pour demain soir nous donnera un peu plus d'explications. D'ici là, nous sommes bien évidemment preneurs de toute info.

15 mai 2011

Super5, c'est fini


Nous avons peine à écrire ces mots, tant l'annonce faite ce midi par Rip Taylor (prénom de circonstance s'il y en a) est bouleversante : alors que nous attendions les dates définitives de la tournée estivale 2011, le manager de Super5, visiblement troublé, a déclaré que le groupe de légende a pris la décision de se séparer. Consternation totale dans l'auditoire où pas un seul journaliste n'a osé prendre la parole durant plus de 17 minutes, long silence plein de stupeur et de tristesse, finalement interrompu par ces mots de Rip Taylor : « Bon ben, je vous laisse, on dirait qu'il n'y a plus grand chose à rajouter... »

Aucune autre info ne nous est parvenue depuis. Nous vous tenons bien évidemment au courant des suites de ce qui s'annonce déjà comme l'un des plus longs deuils de l'histoire du Rock.

**** mise à jour 16h26 16/05/11 ****
Nous sommes parvenus à contacter une personne en interne chez Vanderhoff (le producteur de Super5) : ils feront une annonce publique demain à 10h (19h en France).

(illustration : « sad » © Kalexanderson - CC By-NC-SA)